Bernard Buffet

Bernard Buffet est un expressionniste. Il représentait le monde d’une manière émotionnelle. "La peinture, on n'en parle pas, on ne l'analyse pas, on la sent. Un centième de seconde suffit pour juger un tableau". Ses clowns paradoxalement ne sourient jamais et ses portraits ont des visages grisâtres et lugubres, ce qui reflète une tristesse profonde, la tristesse d’une société qui avait encore les séquelles d’une guerre sanglante et meurtrière.

.
Naissance et enfance

Bernard Buffet est un artiste peintre, dessinateur et lithographe expressionniste français. Né à Paris le 10 Juillet 1928, enfant de Charles et Blanche Buffet, il choisit la peinture comme mode d'expression dès l'âge de 10 ans.

Musée à son nom

Un musée fut édifié à son nom en 1973 à Surugadaira (Japon). Le musée abrite 2000 des œuvres de Buffet, la collection la plus grande et la plus complète du peintre.

Derniers jours

Atteint de la maladie de Parkinson et se trouvant dans l’incapacité de peindre à cause de la maladie, il se suicida le 4 octobre 1999 dans son atelier du Domaine de la Baumeprès deTourtour.

Artiste international


Dans les musées, les galeries d’art et les ventes aux enchères, Bernard Buffet est un artiste largement exposé! Vous souhaitez acquérir une de ses oeuvres? C'est possible en vous rapprochant d'une galerie spécialisée ou en choisissant le bon revendeur d'art sur internet. Gravures originales signées, lithographies, dessins, toiles, huiles... Les prix varient selon les formats des œuvres et les thèmes abordés.

L'artiste expressionniste

La galerie Estades fait office de référence lorsqu'il s'agit des œuvres de Bernard Buffet. En toute sécurité vous pourrez sans aucun problème acquérir une des œuvres de Bernard Buffet en vous appuyant notamment sur l'oeil expert de galeristes passionnés par l'expressionniste français.

bernard buffet

Artiste célèbre

Des œuvres aux quatre coins du monde

Lithographies,-portraits,-nature-morte

Expressionniste

Lithographies, portraits, natures mortes...


 

" La peinture, on n'en parle pas, on ne l'analyse pas, on la sent..."