La lithographie, une technique d’impression permettant création et reproduction d’œuvre d’art

Alternative à l’impression sur cuivre, la technique de la lithographie a été découverte par hasard en 1796 par le dramaturge allemand Aloys Senefelder. Ce dernier découvre la possibilité d’imprimer sur pierre et développe cette technique pour graver lui-même ses pièces. Au cours du XIXe siècle la lithographie se développe fortement et évolue techniquement. Des artistes s’emparent de cette technique pour créer des œuvres originales et/ou pour reproduire des œuvres. De grands noms du monde de l’art comme Henri Matisse, Pablo Picasso ou encore Bernard Buffet vont ainsi utiliser la lithographie pour créer des œuvres.

Le principe de la lithographie

La lithographie est un procédé d’impression à plat qui fonctionne sur le principe de répulsion de l’eau et des corps gras. En pratique, il faut une pierre calcaire sur laquelle l’artiste va dessiner à l’aide d’une encre ou d’un crayon gras son dessin. La pierre est ensuite lavée avec une solution d’acide nitrique qui va fixer le dessin. La pierre est ensuite protégée par une gomme spéciale puis humidifiée. Une encre est ensuite passée sur toute la surface du dessin. Comme l’eau répulse le gras, les parties grasses vont retenir l’encre. Une feuille de papier est ensuite déposée sur la pierre et une presse vient transférer le dessin de la pierre sur la feuille. Cette dernière est ensuite mise à sécher. Cette technique a été utilisée pour illustrer des romains, des ouvrages, des affiches publicitaires, mais aussi pour l’impression de timbres postaux. La lithographie a également été utilisée pour les artistes pour créer des œuvres et/ou pour en reproduire certaines.

La lithographie, une estampe populaire chez les artistes

La représentation sur pierre se développe au cours du XIXe siècle et les artistes profitent de cette technique peu onéreuse pour travailler et diffuser leurs œuvres. L’avantage de la lithographie est qu’elle ne nécessite pas de préparation ou de formation particulière. L’artiste peut ainsi dessiner sur la pierre comme s’il le faisait sur une feuille de papier. La lithographie a été importé en France par le peintre et graveur français Louis-François Lejeune. Puis, c’est au tour d’Henri de Toulouse-Lautrec de s’intéresser à cette technique. D’ailleurs, l’artiste a créé 369 lithographies ! Au XIXe siècle, d’autres artistes ont fait de la lithographie, c’est notamment le cas de Louis Marc Bacler d’Albe, d’Henri Bellery-Desfontaines, de Karl Bodmer, de Jules Chéret, de Pierre-Auguste, de Charles-André Malardot et de Théophile Alexandre Steinlen. Au XXe siècle, la lithographie reste populaire et des artistes comme Pierre Alechinsky, Pierre Bonnard, Georges Braque, Marc Chagall, Henri Matisse, Pablo Picasso, Pierre-Auguste Renoir, Auguste Rodin ou encore Andy Warhol s’y intéressent. Malheureusement, l’avènement de l’offset signe le déclin de la lithographie. Cette technique reste cependant encore utilisée dans quelques ateliers parisiens.

Bernard Buffet, un artiste lithographe incompris

Parmi les artistes ayant utilisé la technique de la lithographie, on cite souvent Bernard Buffet. Ce dernier réalise sa première lithographie en 1952 qu’il intitule « Les Chardons ». Bernard Buffet travaille avec la Maison Mourlot, un atelier de lithographie qui a vu des grands noms de l’art passer entre ses murs : Joan MirÓ, Henri Matisse, Marc Chagall ou encore Pablo Picasso. D’ailleurs, ce dernier admirait le travail de Bernard Buffet. L’artiste travaille sur ses thèmes de prédilections les paysages, les clowns, les dames, les fleurs, les portraits, mais aussi une série sur Don Quichotte. Boulimique de travail, Bernard Buffet peint, dessine, sculpte de nombreuses heures, et ce, tous les jours ! D’ailleurs, il laissera après sa mort pas moins de 8000 œuvres. Il est possible de voir ses lithographies à La Galerie Estades qui est spécialiste de l’œuvre de Bernard Buffet depuis l’an 2000. Vous pouvez aussi les découvrir sur Internet sur le site de la Galerie Estades.

 

Véritable technique singulière, découverte de manière fortuite, la lithographie a cependant connu son heure de gloire au cours du XIXe siècle. De grands artistes à l’image de Bernard Buffet, Pablo Picasso, ou encore Henri Matisse ont ainsi utilisé cette technique pour créer des œuvres et/ou les faire reproduire à moindre coût. Devenue rare, la lithographie est aujourd’hui très peu utilisée. Le développement de l’offset et du numérique a eu raison de cette technique d’impression sur pierre.